Le jeune et sa famille

Le jeune avec autisme est pris en compte en qualité d’être humain et non de malade. Nous savons, notamment grâce aux derniers travaux du Pr MOTTRON (Université de Montréal), que l’autisme est une différence et non une maladie.
« Parce que l’organisation du cerveau est différente, les autistes ont un mode de pensée spécifique… à nous de le respecter afin que ces autistes trouvent leur place dans la société. » Pr. Laurent MOTTRON

Les parents et les familles de jeunes avec autisme cherchent des lieux d’accueil qui ne soient ni des hôpitaux, ni des IME, ni des écoles, mais un lieu d’écoute, d’aide où leur enfant en rupture de communication trouve une ambiance de sécurité et de stimulation, et une adaptation des modes d’apprentissage à leur propre singularité. C’est pourquoi, les parents participent ici activement à la prise en charge de ces jeunes.

L’Institut de Recherches Pratiques sur l’Autisme

L’IRPA a développé ce concept, concrétisé de la manière suivante :

* mise en place d’un ensemble d’activités, reconnues pour leur efficacité ;

* intégration transversale des disciplines (psychomotricité, orthophonie, développement sensoriel, rapport à l’autre et au monde extérieur,…) sous un angle psychopédagogique à l’aide d’ateliers et de parcours originaux ;

* inclusion des aidants familiaux : activité, partage et répit pour les jeunes, les parents et/ou la fratrie ;

* mixité sociale : faire évoluer ensemble des personnes avec et sans handicap pour le bienfait de tous ;

* recherche-action (recherche pratique et non fondamentale) menée par l’association IRPA :
- appréhender de manière nouvelle les caractéristiques de l’autisme et les fonctionnements spécifiques ;
- établissement et mise en œuvre de méthodes psychopédagogiques originales ;
- protocole original et rigoureux d’évaluation par une grille établie en fonction de la singularité de chaque jeune ;
- indicateurs de réussite innovants et objectifs.

Un lieu unique et un environnement préservé

Un lieu unique, résultat de nos expériences et des expériences institutionnelles faites dans le monde entier, de nos propres recherches, afin de mettre en œuvre les meilleures méthodes qui permettent à chaque jeune avec autisme de développer son potentiel spécifique et d’accéder à son autonomie.

Un environnement sain et préservé : la nature est le socle de l’ensemble des activités proposées pour un meilleur centrage et un meilleur équilibre des personnes.